Le référencement pour tous : Commentaires et liens

commentaires

Bien souvent sur bon nombre de sites internet il n’y a pas la possibilité de laisser des commentaires. Est-ce une bonne chose, ou une mauvaise chose ? Mettre des liens sortant est il intéressant et ne vais-je pas perdre trop de visiteurs ?

Accepter les commentaires

Pendant très longtemps j’ai fait partie de ceux qui, ne laissant pas de commentaires sur les autres sites, ne voyait pas l’intérêt d’autoriser les visiteurs à laisser un petit mot.

Et puis par le plus grand des hasards après des années de surf sur internet je suis tombé un jour sur un article qui m’a révolté et je n’ai pas pu m’empêcher de balancer une vacherie au webmaster. Ce qui m’a surpris c’est que le webmaster au lieu de virer mon commentaire y a répondu et de fil en aiguille pour aller répondre à ses réponses je me suis rendu compte que j’étais allé une bonne dizaine de fois sur son site et qu’en plus j’avais lu plusieurs de ses articles.

Donc d’une part les commentaires permettent de créer une discussion parfois entre internautes et donc ils reviendront sur le site.

D’autre part depuis l’avènement de facebook et de twitter les habitudes ont changées et on passe notre temps a commenté ceci ou cela.

Enfin dernier élément le plus important même si une page de votre site n’est pas mise à jour, le simple fait qu’un commentaire y soit laissé google en tient compte dans ses SERP…

Les liens sortants

On sait qu’en SEO il est de bon ton de mettre des liens sortant sur sa page, on pense sans en être vraiment certains que cela influence sur le référencement de façon assez sérieuse.

Pourtant bon nombre de webmasters répugnent à le faire de peur de faire fuir leurs lecteurs en leur laissant une porte de sortie.

Un encart de google qui fait 336 x 280 va faire selon le type de site en moyenne 1.5 % de clics, en d’autres termes 1.5 % des internautes vont s’en aller. On peut donc en déduire qu’un lien externe dans votre texte qui est tout petit ne laissera pas beaucoup de vos visiteurs vous quitter.